Une belle devanture, des hommes élégants.
De grands tabliers, des serviettes étendues.
Captivé par ce salon, par son odeur de parfums, j’y rentrais.
Installé sur ces grands fauteuils, je regardais, fasciné.
Des mouvements précis, tranchants, et une odeur de bois mêlée au savon.
Le barbier exécuta, et me regarda.
Un jour cela sera toi.
J’avais huit ans.
Souvenir de 1948...

Emilien

24,99 €Prix
  • Durée du voyage : treize heures. (Vendu avec le blaireau)
    Notes olfactives : Bois de santal, Cèdre du Liban, Savon.